Damien Abad "en congés" de LR : "Tous les députés LR ont demandé qu'il quitte la présidence du groupe", se réjouit le député Pierre-Henri Dumont

"Depuis plusieurs semaines, il fait la danse du ventre à Emmanuel Macron", tacle Pierre-Henri Dumont, après l'annonce de Damien Abad jeudi soir.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Damien Abad a annoncé se mettre "en congés" du parti Les Républicains. (ALEXIS SCIARD  / MAXPPP)

"Damien Abad a été poussé dehors", réagit jeudi 19 mai sur franceinfo le député LR Pierre-Henri Dumont, alors que le député de l'Ain a annoncé dans Le Figaro quitter la présidence du groupe Les Républicains et l'Assemblée nationale et se mettre "en congés" de son parti.

>> "Ce n'est pas un ralliement à Emmanuel Macron, c'est la volonté de devenir ministre", tacle le député LR Fabien Di Filippo

"Depuis plusieurs semaines, il fait la danse du ventre à Emmanuel Macron", condamne Pierre-Henri Dumont alors que certaines indiscrétions envoient Damien Abad au sein du prochain gouvernement. "Tous les députés LR ont demandé qu'il quitte la présidence du groupe. Il n'avait plus le choix."


franceinfo : Quelle a été votre réaction à ce départ ?

Pierre-Henri Dumont : Damien Abad n'a pas claqué la porte du parti, il a été poussé dehors par l'ensemble des députés et par la direction des Républicains. Depuis plusieurs semaines, il fait la danse du ventre à Emmanuel Macron. Or, chez Les Républicains, nous ne pouvons pas être proche d'Emmanuel Macron de la même façon que nous ne pouvons pas être proche du Rassemblement national ou d'Eric Zemmour. Il n'avait plus le choix après l'ultimatum lancé par le président du parti Christian Jacob.

Damien Abad n'a-t-il aucun soutien des députés LR ?

Ce que je sais, puisque j'y ai assisté, c'est que lors de la réunion de groupe de mardi en visio, tous les députés Les Républicains qui ont pris la parole ont demandé, sans aucune exception, à Damien Abad de prendre ses responsabilités en quittant la présidence du groupe LR. Ce que je peux donc vous dire, c'est que ce (jeudi) soir, les députés LR sont très satisfaits de la décision qui a été prise. C'est une décision logique, qui permet surtout de respecter les députés, même si Damien Abad ne l'a pas annoncé devant eux et qu'il a préféré le faire dans la presse. Ce qui est une façon de faire assez pitoyable et lamentable.

Est-ce problématique que le nouveau gouvernement ne soit toujours pas nommé ?

La réalité, c'est que ce ne sera pas un nouveau gouvernement mais plutôt un remaniement ministériel. C'est le même président, les mêmes équipes et, d'ailleurs, ce n'est même pas Madame Borne qui a choisi son directeur de cabinet mais Emmanuel Macron qui l'a fait avant de choisir sa Première ministre. La réalité, c'est que savoir qui appliquera les décisions d'Emmanuel Macron, dans quel ministère et qui sera sous la coupe de quel haut-fonctionnaire, ça a très peu d'importance. Vous le voyez bien, la France ne s'arrête pas de tourner.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité des Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.