Damien Abad "en congés" des LR : "Ce n'est pas un ralliement à Emmanuel Macron, c'est la volonté de devenir ministre", tacle le député LR Fabien Di Filippo

Selon Fabien Di Filippo, Damien Abad fait passer ses ambitions personnelles "avant ses valeurs". Il tacle la volonté de "devenir ministre" de celui qui était président du groupe LR à l'Assemblée nationale.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Pour le député LR Fabien Di Filippo, cette annonce est une "bonne nouvelle" pour la droite. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

"Ce n'est pas un ralliement à Emmanuel Macron, c'est la volonté de faire carrière, de devenir ministre", tacle jeudi 19 mai, sur franceinfo, Fabien Di Filippo, député Les Républicains (LR) de la 4ème circonscription de Moselle et candidat à sa réélection. Il critique la décision de Damien Abad qui annonce dans une interview au Figaro, jeudi, quitter sa fonction de président du groupe LR à l'Assemblée nationale et qu'il se met "en congés" du parti.

>> Suivez l'actualité du remaniement ministériel en direct sur franceinfo

Pour Fabien Di Filippo, Damien Abad fait passer ses ambitions personnelles "avant ses valeurs". Il cite plusieurs exemples pour appuyer son propos : "Sur la réduction que veut Emmanuel Macron de 10 milliards d'euros des ressources des collectivités pour financer l'augmentation des dépenses de l'État, demandez à Damien Abab s'il y est favorable ? Sur la stratégie agricole ? Sur la gestion de la dette ? Sur la stratégie pour l'enseignement et pour Parcoursup ? Je ne pense pas qu'il soit d'accord".

"Avec Emmanuel Macron, tout se fait par débauchage en mettant les valeurs au placard"

Fabien Di Filippo, député LR de Moselle

à franceinfo

Le député LR Fabien Di Filippo rappelle que Damien Abad a été un opposant d'Emmanuel Macron, lors de son premier quinquennat. "Il a partagé pendant cinq ans des combats très importants avec nous pour la défense des territoires et contre les erreurs du gouvernement". Fabien Di Filippo est persuadé que Damien Abad n'adhère toujours pas à la ligne politique de la majorité présidentielle. 

"Une bonne nouvelle" pour la droite 

Le député LR Fabien Di Filippo estime que cette défection n'empêchera pas le parti d'assurer son rôle d'opposant à Emmanuel Macron. Selon lui, le départ de Damien Abad est "une bonne nouvelle parce que la droite républicaine restera indépendante et elle va se refonder sur des bases populaire. Et tout cela se doit se faire dans la clarté".

Selon lui, le parti Les Républicains a encore des ressources. "Dans notre groupe parlementaire qu'on disait profondément divisé, on se rend compte qu'au final, là où on nous avait promis 60 départs, il y a cinq députés qui partent et 100 qui tiennent bon. C'est le premier groupe d'opposition et c'est important d'incarner cette alternative" a-t'il conclu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les Républicains - LR

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.