Le député Damien Abad quitte la présidence du groupe Les Républicains à l'Assemblée et se met en congé du parti

"Nos différences se sont accélérées ces dernières semaines avec les décisions du bureau politique et les choix de la présidentielle au second tour", justifie-t-il au "Figaro".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Damien Abad pose à Paris, le 12 mai 2021. (JOEL SAGET / AFP)

Il est pressenti pour entrer au gouvernement depuis plusieurs jours. Damien Abad annonce au Figaro (article réservé aux abonnés) quitter la présidence de groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale et se mettre en congé du parti, jeudi 19 mai.

"Nos différences se sont accélérées ces dernières semaines avec les décisions du bureau politique et les choix de la présidentielle au second tour. J'en tire les conséquences aujourd'hui", justifie-t-il, citant notamment la politique du "ni-ni" (ni Emmanuel Macron, ni Marine Le Pen). Celui qui assure rester "un homme de droite" dit vouloir faire preuve "de clarté, de cohérence et de responsabilité". 

Doit-on s'attendre à sa prochaine nomination au gouvernement ? "Je ne suis pas dans une logique de marchandage. Mon seul souci, c'est la France", répond-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.