Covid-19 : les législatives partielles, prévues les 4 et 11 avril à Paris et dans le Pas-de-Calais, vont être reportées

Les dates du 30 mai, pour le premier tour du scrutin, et du 6 juin, pour le second, sont envisagées, selon des candidats interrogés par France Télévisions.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme vote pour les élections municipales à Nice, dans les Alpes-Maritimes, le 28 juin 2020. (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / AFP)

Les élections législatives partielles, prévues les 4 et 11 avril à Paris et dans le Pas-de-Calais, vont être reportées en raison des restrictions sanitaires liées à la crise du Covid-19, ont appris France Télévisions et franceinfo mercredi 24 mars. Le cabinet du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, précise que la décision a été actée mais que "des concertations sont en cours sur la date" du scrutin. Les dates du 30 mai, pour le premier tour, et du 6 juin, pour le second, sont envisagées, selon des candidats interrogés par France Télévisions.

Dans le Pas-de-Calais, la sixième circonscription n'a plus de député depuis l'entrée au gouvernement de Brigitte Bourguignon, nommée ministre déléguée à l'Autonomie. A Paris, la législative partielle concerne la 15e circonscription. George Pau-Langevin a démissionné de son mandat de députée après sa nomination par le Premier ministre en tant qu'adjointe au Défenseur des droits, le 16 novembre 2020.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.