Cet article date de plus de huit ans.

La victoire du FN, un "big bang" selon la presse européenne

La presse chez nos voisins s'est largement fait l'écho de la victoire historique du Front national aux élections européennes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des affiches placardées au siège du Front national, à Nanterre, le 25 mai 2014. (PIERRE ANDRIEU / AFP)

L'onde de choc dépasse les frontières françaises. La presse européenne s'est largement fait l'écho, dimanche 25 mai, de la victoire du Front national aux élections européennes dans l'Hexagone.

Dimanche soir, la plupart des sites d'information européens consacraient leur une au triomphe du FN et de sa présidente Marine Le Pen. Sur un plan personnel, c'est une triple victoire pour le clan Le Pen, relève le quotidien britannique The Guardian, qui cite les résultats, outre de Marine Le Pen dans le Nord-Ouest, de son père Jean-Marie dans le Sud-Est et de son compagnon Louis Aliot dans le Sud-Ouest.

Capture d'écran du site du "Guardian", dans la soirée du 25 mai 2014. (FRANCETVINFO)
 

Un "séisme" plus fort que prévu

"Depuis des mois, le séisme était redouté. Mais sa magnitude est plus importante encore que ne l’avaient pressenti les sondeurs", constate le journal belge Le Soir, qui voit dans ce résultat un "big bang" pour la classe politique française.

Pour tenter d'expliquer cette poussée sans précédent, et le score "dérisoire" du PS, El Pais estime que ce "nouveau FN, beaucoup plus structuré qu'auparavant, a davantage contribué que ses concurrents à souligner l'importance de voter aux élections européennes". Le journal espagnol affirme que le FN est le seul parti "à avoir proposé un véritable débat d'idées sur l'avenir de l'UE et de l'euro, et sur l'influence de la pensée unique néolibérale sur la vie des citoyens". Alors que les socialistes et la droite "détournaient le regard du débat sur l'accord de libre échange entre l'UE et les Etats-Unis".

La France affaiblie face à l'Allemagne

Ces résultats devraient provoquer "un changement majeur dans le paysage politique en France", selon le journal allemand Die Welt, qui souligne que le Front national obtient de bons scores partout en France, y compris dans des régions, comme l'Ouest, où il est traditionnellement peu implanté.

Le Financial Times (article payant) qui consacre la une de son journal papier, lundi, à la victoire du FN, estime pour sa part que ce résultat affectera la place de la France en Europe. "Il sera plus difficile que jamais pour François Hollande de défendre son programme de réduction des dépenses publiques, pronostique le quotidien britannique. Déjà peu à même de contester la domination allemande en Europe, François Hollande voit son influence encore diminuer."

 

La une du quotidien britannique "Financial Times" du lundi 26 mai 2014. (FRANCETVINFO)

L'ampleur de la victoire du FN concrétise, selon le Financial Times, la menace que ce parti entend faire peser sur le PS et l'UMP lors de l'élection présidentielle de 2017. "Et pour l'instant, les deux partis principaux n'ont pas trouvé la réponse adéquate."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Européennes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.