Italie : Matteo Salvini affaibli pour les européennes

Malgré son omniprésence politique, Matteo Salvini et son parti chutent dans les sondages italiens à l'approche des élections européennes.

FRANCE 2

Survêtement aux couleurs de l'Italie, Matteo Salvini monte sur scène. Si les meetings du ministre de l'Intérieur sont toujours bondés, désormais les opposants de font entendre. Son parti, la Ligue, a perdu 6 points d'intentions de votes pour les élections européennes. "Pour moi, s'il y a des banderoles, des sifflets, des drapeaux rouges, ce n'est pas grave, ça m'amuse", déclare Matteo Salvini. Depuis quelques semaines, il affronte une série de contrariétés : démission d'un de ses proches accusé de corruption, tensions avec Luigi Di Maio et polémique autour d'un meeting donné depuis un balcon où Mussolini s'exprimait.

Overdose médiatique

"Pour la première fois, il subit un retournement de tendance, les sondages le confirment, probablement parce qu'il y a une sorte d'overdose de sa présence", estime Monica Guerzoni, politologue au Corriere della Sera. Matteo Salvini se voit aussi reprocher d'abandonner son rôle de ministre de l'Intérieur, lui qui n'a passé que 19 jours dans ses bureaux lors des six derniers mois. Dans le même temps, il a tenu plus de 250 réunions publiques au cours desquelles il passe des heures à prendre des selfies avec ses supporters. Au-delà des élections européennes, le ministre vise le poste de président du Conseil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Matteo Salvini, le ministre italien de l\'Intérieur, participe à un meeting à Turin (Italie), le 27 avril 2019.
Matteo Salvini, le ministre italien de l'Intérieur, participe à un meeting à Turin (Italie), le 27 avril 2019. (MAURO UJETTO / NURPHOTO / AFP)