Italie : deux étudiantes surprennent Matteo Salvini en s'embrassant sur un selfie avec lui

Il s'agissait d'un geste de protestation "parce qu'il a participé au Congrés des familles", un évènement organisé par des militants ultraconservateurs.

Matteo Salvini, le ministre italien de l\'Intérieur, participe à un meeting à Turin (Italie), le 27 avril 2019.
Matteo Salvini, le ministre italien de l'Intérieur, participe à un meeting à Turin (Italie), le 27 avril 2019. (MAURO UJETTO / NURPHOTO / AFP)

Le "photobomb" est devenu viral. Alors que le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini assistait à un meeting à Caltanissetta, en Sicile, deux jeunes femmes l'ont surpris en s'embrassant au moment de prendre un selfie en sa compagnie. L'une d'elles, Gaia Parisi, a ensuite publié le cliché sur Instagram, jeudi 25 avril, avec pour légende : "Salut l'ami."

Voir cette publication sur Instagram

Ciao amico @matteosalviniofficial

Une publication partagée par Gaia Parisi (@gaiaparr) le

"C'était un geste provoquant et instinctif, mais non prémédité. Sur scène, Salvini ne s'attendait pas à prendre une telle photo. Quand on s'est embrassées, un agent –je pense– nous a séparées", a raconté à Euronews (lien en anglais) Gaia Parisi. L'étudiante a précisé qu'elle avait agi ainsi "parce que [Matteo Salvini] a participé au Congrès des familles", anti-avortement et défenseurs d'un modèle familial traditionnel, en mars. Matteo Salvini, le leader du parti d'extrême droite la Ligue, également ministre de l'Intérieur, y avait réaffirmé son soutien aux familles "composées d'un papa et d'une maman".

"Salutations, paix et bien, mes sœurs"

Alors que la photo devenait virale, Matteo Salvini a lui-même partagé le cliché. "Salutations, paix et bien, mes sœurs", a-t-il commenté. Lors d'un meeting, comme le rapporte LCI, il l'a encore évoqué. "Elles ont pensé qu'elles étaient grossières avec moi, mais j'étais content. Si une fille veut faire l'amour avec une autre fille, ça ne me concerne pas, tant que ça n'efface pas les deux plus beaux mots du monde, maman et papa. Pour le reste, chacun aime qui il veut", a-t-il répondu.