Cet article date de plus d'un an.

Élections européennes : après les résultats, quelle répartition dans l'hémicycle ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Élections européennes : après les résultats, quelle répartition dans l'hémicycle ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après les élections européennes, à Bruxelles (Belgique), le prochain enjeu porte désormais sur la répartition des postes clefs, dont celui de président de la Commission européenne. 

Dimanche 26 mai, les résultats des élections européennes ont changé la donne. En direct de Bruxelles (Belgique), le journaliste Valéry Lerouge revient sur l'enjeu de la répartition des postes. Traditionnellement, les deux partis qui dominaient l'hémicycle se partageaient les postes clefs des institutions. Pour ce qui est de la Commission européenne, il était convenu que ce soit le chef de file du parti vainqueur aux européennes qui soit désigné automatiquement président.

Stratégies et alliances

Mais cette fois, de nombreux chefs de gouvernement s'opposent à cette règle, à commencer par Emmanuel Macron. En cause, l'absence de deux groupes dominants dans l'hémicycle. Les centristes libéraux ralliés par La République en marche et les Verts veulent peser davantage dans les discussions. Les chefs d'État se retrouveront mardi 28 mai à Bruxelles. Emmanuel Macron a d'ores et déjà prévu de rencontrer certains d'entre eux pour orchestrer en coulisse ces tractations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.