Dans le Vaucluse, le FN ne transforme pas l'essai

Le Front national a échoué à remporter ce département. Du coup, il espère jouer les arbitres entre gauche et droite.

FRANCE 3

Annoncé comme le favori dans le Vaucluse avant le second tour des élections départementales, le Front national est descendu de son nuage. Hier, il ne s'est imposé que dans trois cantons sur 17. Droite et gauche sont à égalité parfaite et aucune majorité ne se dégage pour la future assemblée.

L'UMP est tout de même en position de force. Mais la droite n'entend pas faire de compromis avec le parti frontiste. Thierry Lagneau, le maire UMP de Sorgues, est catégorique. "Je ne me vois pas aujourd'hui aller embrasser mon adversaire d'hier", confie-t-il à France 3.

Un président élu au bénéfice de l'âge ?

"Le troisième tour s'annonce compliqué. Jeudi, les élus voteront pour désigner leur président. Faute d'accord, c'est le conseiller UMP, Maurice Chabert, 71 ans, qui pourrait l'emporter au bénéfice de l'âge", conclut Laurence Ragon, envoyée spéciale de France 3 dans le Vaucluse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des volontaires comptent les bulletins de vote après le second tour des élections départementales à Valence (Rhône), le 29 mars 2015.
Des volontaires comptent les bulletins de vote après le second tour des élections départementales à Valence (Rhône), le 29 mars 2015. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)