Régionales : le matériel électoral mieux distribué, l'abstention sera-t-elle moins élevée ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
tract elections
FRANCEINFO
Article rédigé par
J. Wittenberg, M. Marini - franceinfo
France Télévisions

Le second tour des élections régionales et départementales a lieu dimanche 27 juin. Le premier tour a été marqué par une abstention record. En cause notamment le raté de la distribution des tracts électoraux. La Poste a été appelé à la rescousse.

Denis Chognard, habitant de Besançon (Doubs), est un électeur comme bien d'autres. Sa boîte aux lettres est longtemps restée vide, en attente des professions de foi. Il a finalement reçu les programmes des candidats pour le second tour des élections régionales, mais pas ceux des départementales. "Ça ne me semble pas normal qu'on n'ait pas les professions de foi de tous les candidats de façon à éclairer son vote", explique ce retraité.

La Poste au secours d'Adrexo

La société prestataire, Adrexo, plus habituée à distribuer du matériel publicitaire, a connu des ratés pour le premier tour des élections, marqué par une abstention record. Pour le second, La Poste a repris la main, avec des tournées jusqu'au tout dernier moment, samedi 26 juin. Même les cadres de l'entreprise ont été réquisitionnés pour jouer les facteurs. "Six millions de plis en 48 heures, des plis qui nous sont arrivés très tardivement, qui ont bouleversé un petit peu notre processus de production, il a fallu qu'on s'adapte, qu'on travaille jour et nuit", confie Emmanuel Batou, cadre supérieur à la Poste. Malgré cet effort, tout le monde ne sera pas servi à temps, reconnaît l'entreprise publique. La faute au recours au prestataire, selon les syndicats. "La sous-traitance a ses limites", scande une syndicaliste de la CGT-FAPT. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.