Élections régionales : pourquoi une telle abstention ?

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
Elections régionales : pourquoi une telle abstention ?
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Mathieu Gallard, directeur d’étude chez Ipsos et Pascal Jalabert, directeur en chef du bureau d’information générale du groupe Ebra, sont invités du 23h pour évoquer le niveau record d’abstention lors du premier tour des élections régionales.  

En France, plus de 66 % des électeurs ne se sont pas rendus aux urnes pour le premier tour des élections régionales, dimanche 20 juin. Une abstention qui est historique. "De manière générale, ce n’est pas une surprise puisque on le constate élection après élection, l’abstention touche les jeunes, les catégories populaires. Mais là, ce qui est impressionnant, c’est le niveau. On annonçait 60% d’abstention mais on n’avait pas prévu un tel chiffre. Ça eu un impact sur les autres prévisions pour les partis", explique Mathieu Gallard, directeur d’étude chez Ipsos.     

Le redécoupage des régions au cœur du problème   

Le Grand Est est la région qui a connu le taux le plus fort d’abstention. "Cela ne me surprend pas. Quand il y a eu en 2015 le redécoupage des régions, c’est celle qui a été le plus mal redécoupée. Les Alsaciens n’ont toujours pas admis d’être associés avec la Lorraine et la Champagne-Ardenne. C’est une région qui n’a pas de cohérence. Du coup, cela ne motive pas vraiment les électeurs", souligne Pascal Jalabert, directeur en chef du bureau d’information générale du groupe Ebra. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Abstention régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.