Education : cas d'absentéisme suite à des rumeurs sur la théorie du genre

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 29/01/2014Durée : 00h48

La lutte entre trafiquants pèse comme une menace, sur la vie des Marseillais.

Une déclaration choc de Vincent Peillon, ce matin. Le ministre de l'Education nationale a demandé aux chefs d'établissements de convoquer les parents qui ont retiré leurs enfants de l'école ces derniers jours. on demandera aux garçons et aux filles d'échanger leur rôle et que l'éducation sexuelle sera abordée des la maternelle.

A Besançon comme à Strasbourg ou en Ile-de-France, des dizaines d'établissements ont été perturbés hier. Des parents inquiets ont décidé de boycotter cette journée de classe. Alertés par SMS ou par Internet, avec des messages disant que des associations homosexuelles allaient venir dans les écoles parler de sexualité et même de masturbation.

Je suis allée sur Internet pour faire des recherches, j'ai vu des choses pas intéréssantes.

Des rumeurs lancées sur son site par Farida Belghoul, proche de la mouvance d'extrême droite. Elle soupçonne l'Education nationale de faire de la propagande pour les lobbies homosexuels en primaire, à l'occasion des "ABC de l'égalité" lancés dans 10 académies pour promouvoir l'égalité entre fille et garçon.

Ce qui est colporté par ces tracts sont de srumeurs infondées.

Ce matin, à la sortie du Conseil des Ministres, Vincent Peillon a prévenu les.

Les parents seront convoqués pour qu'on leur explique.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==