Succès de l'opération de régularisation fiscale du gouvernement

L' État a déjà récupéré 2 milliards d'euros, mais le nombre de "repentis fiscaux" ne faiblissant pas, Bercy va devoir ouvrir six nouveaux centres pour les accueillir.

FRANCE 2

Chaque semaine, 130 personnes régularisent leur situation fiscale. L'opération lancée par le gouvernement contre les fraudeurs est un grand succès. Mais l'afflux des "repentis" est tel que le service croule sous les demandes. En moins de deux ans, 37 700 dossiers de personnes ayant un compte bancaire à l'étranger ont été déposés. Ainsi, le service a dû passer de 25 à plus de 100 agents, ce qui reste insuffisant. 

Profil-type du fraudeur : un senior qui a hérité
d'un compte à l'étranger

Ainsi, pour soulager la cellule parisienne, Bercy va créer six nouveaux guichets. Deux en Île-de-France et quatre en région, à Marseille, Bordeaux, Strasbourg et Lyon. Ils prendront en charge les dossiers les moins complexes. "Il faut que ça aille plus vite. Pour les gens, mais aussi pour l'État", explique Michel Sapin, ministre des Finances. Le profil- type de ces repentis : une personne âgée de 69 ans qui a hérité d'un compte à l'étranger doté de 880 000 euros en moyenne. En rapatriant l'argent, chaque "repenti" s'acquitte d'impôts et de pénalités de 390 000 euros en moyenne. En 2014, 2 milliards d'euros ont été récupérés.

Le JT
Les autres sujets du JT
A la une du mensuel \"Books\", cette question qui claque comme un sujet de bac philo : \"L\'argent peut-il tout acheter ?\"
A la une du mensuel "Books", cette question qui claque comme un sujet de bac philo : "L'argent peut-il tout acheter ?" (DANIEL REINHARDT / DPA / AFP)