Énergie : les nouveaux fournisseurs pointés du doigt

En sept ans, un foyer moyen a vu sa facture d'électricité grimper de 49% tandis que sa facture de gaz a augmenté de 36%.

FRANCE 2

Le constat n'est pas réjouissant. Les tarifs de l'électricité et du gaz n'en finissent pas d'augmenter, révèle le Médiateur de l'énergie, ce mardi 16 juin. En sept ans, un foyer moyen a vu sa facture d'électricité passer de 941 euros à 1 400 euros, soit une progression de 49%. Dans le même temps, le prix du gaz a grimpé de 36%.

Pourtant, en 2007, l'ouverture à la concurrence du marché de l'énergie devait enrayer cette hausse. Mais le pari est loin d'être gagné. Les fournisseurs historiques continuent de dominer le marché et seuls 10% des consommateurs ont changé d'opérateurs.

Recrudescence des litiges

Le Médiateur de l'énergie constate aussi une recrudescence des litiges avec les nouveaux fournisseurs. Claudine Bricout a changé d'opérateur et le regrette. Son fournisseur lui avait facturé 800 euros de trop l'année dernière, mais n'a jamais donné suite à ses demandes de remboursement. L'opérateur s'est contenté d'interrompre les prélèvements automatiques pendant huit mois : "Ça leur fait une avance de trésorerie considérable", souffle-t-elle. Mais ce n'est pas tout, les engagements de suivi personnalisé n'ont pas été tenus. "Soit ils ne savent pas répondre, soit ils ne veulent pas répondre", assure-t-elle.

Outre ces dysfonctionnements, ces nouveaux fournisseurs sont également pointés du doigt pour leur démarchage agressif, souvent par téléphone.

Le JT
Les autres sujets du JT
La baisse des tarifs du gaz qui doit entrer en vigueur au 1er juin 2015 est de 0,2% pour ceux qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson.
La baisse des tarifs du gaz qui doit entrer en vigueur au 1er juin 2015 est de 0,2% pour ceux qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson. (PIERRE ANDRIEU / AFP)