Découverts bancaires : les plus précaires en première ligne

Plus d'un foyer sur quatre aurait aujourd'hui recours à un découvert bancaire. France 2 revient sur cette situation favorable aux banques.

FRANCE 2

Boucler ses fins de mois, de plus en plus difficile pour beaucoup de Français. Aujourd'hui à la banque, une famille sur quatre est à découvert. À Marseille (Bouches-du-Rhône), cette aide à domicile vient retirer de l'argent. Tous les mois elle se retrouve dans le rouge. Elle dépend des avances sur salaire de son employeur.

Cercle vicieux

En huit ans, le montant des découverts des Français est passé de 6,2 milliards à 7,6 milliards d'euros, un record. Le plus souvent ce sont de jeunes ménages, locataires. 38% d'entre eux sont régulièrement à découvert. En cause : le loyer, les factures et les dépenses alimentaires. Pour Serge Lemaître, président de l'association française des usagers des banques, ce sont les plus précaires à être les premiers touchés. Et il s'agit là d'un cercle vicieux, car un découvert entraîne des agios prélevés par les banques, avec des taux pouvant atteindre parfois près de 10%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des billets de banque en euro, le 29 août 2014 à Hambourg (Allemagne).
Des billets de banque en euro, le 29 août 2014 à Hambourg (Allemagne). (DANIEL REINHARDT / DPA)