Crise : le comportement des consommateurs a changé depuis 2008

Dans un grand nombre de foyers, la crise a eu un impact sur le mode de consommation et sur le rapport avec l'argent.

FRANCE 2

La crise financière de 2008 a modifié le regard des Français sur leur richesse. C'est ce que révèle ce 24 juin le journal Les Echos. D'après un sondage, les Français jugent qu'une personne est considérée comme riche à partir de 5 000 euros de revenu mensuel contre 6 000 euros en 2011.

Faire des choix

La crise a également modifié le comportement des consommateurs. Face à la faible hausse du pouvoir d'achat, les ménages ont dû faire des arbitrages entre les dépenses. Première concernée : l'alimentation. Désormais, les Français se tournent vers les magasins hard-discount, moins chers pour les produits de première nécessité. Les dépenses d'habits et de chaussures ont quant à elles baissé de 7% depuis 2008. Les loisirs ont également pâti de la mauvaise conjoncture économique : les dépenses pour les voyages, les hôtels et les restaurants ont considérablement diminué. Enfin, les Français achètent moins de voitures neuves et privilégient les voitures d'occasion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Français situent la barre de la richesse patrimoniale (patrimoine immobilier et financier) à partir de 500 000 euros, alors qu\'ils la fixaient à 1 million d\'euros en 2011, selon un sondage Odoxa pour \"Les Échos\", Radio Classique et FTI Consulting, publié le 24 juin 2015.
Les Français situent la barre de la richesse patrimoniale (patrimoine immobilier et financier) à partir de 500 000 euros, alors qu'ils la fixaient à 1 million d'euros en 2011, selon un sondage Odoxa pour "Les Échos", Radio Classique et FTI Consulting, publié le 24 juin 2015. (THOMAS EISENHUTH / ZB / AFP)