Cet article date de plus d'un an.

Autoroutes : des péages moins chers pour les véhicules moins polluants ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Autoroutes : les péages moins chers pour les véhicules moins polluants
FRANCEINFO
Article rédigé par
Chloé Tixier, Odile Longueval, Cécile De La Guerivière, M.-P. Degorce, Eric Jacquin, R. Mathé, E. Fromentin - franceinfo
France Télévisions

Les tarifs des péages des autoroutes pourraient baisser. Un rapport du Sénat présenté vendredi 18 septembre épingle les concessionnaires. Il propose d’adapter les tarifs en fonction du nombre de personnes dans le véhicule et de son type de carburant.

Payer moins cher le péage si on possède un véhicule électrique ou si l’on fait du covoiturage. Voilà la proposition d’un rapport sénatorial présenté vendredi 18 septembre. Ce projet divise les automobilistes. "Si quelqu’un fait l’investissement d’acheter une voiture qui consomme moins, du coup, cette personne s’y retrouve”, estime un automobiliste. "Une voiture électrique, c’est très cher. On n’a pas tous les moyens d’acheter une voiture qui pollue moins", souligne un autre.

Le Sénat prône le partage du pactole

La réduction du prix des péages pourrait être financée par le pactole des sociétés d’autoroutes. À partir de 2023, les dividendes versés aux actionnaires atteindraient 40 milliards d’euros. Pour l’auteur du rapport sénatorial, cet argent doit profiter aux usagers. "Ce bonus, il peut être partagé et je souhaite qu’il soit discuté, partagé", commente Vincent Delahaye, vice-président du Sénat. Sur l’A40, les détenteurs de voitures électriques paient 80% de moins. Une voie réservée au covoiturage a été mise en place. Une expérience payante pour la société ATMB, qui y a gagné de la fluidité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.