Cet article date de plus d'un an.

Un vélo sur quatre vendus en France en 2022 était électrique

Les vélos électriques ont continué de progresser en 2022, après deux années excellentes en 2020 et 2021.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des cyclistes, le 26 mars 2023 à Marseille (Bouches-du-Rhône). (VALLAURI NICOLAS / MAXPPP)

Après de folles années 2020 et 2021, liées à la pandémie de Covid-19, la vente de vélos électriques a continué de progresser en 2022 et représente désormais plus d'un vélo sur quatre achetés en France.

Au total, 738 454 vélos à assistance électriques (VAE) ont été vendus au cours de l'année (+12%). Cela représente 28% du marché, selon les chiffres publiés jeudi 6 avril par l'Union Sport & Cycle, qui représente le secteur.

"Ce chiffre est extraordinaire", s'est félicité Jérôme Valentin, vice-président de l'organisation et dirigeant de Cycleurope, un des principaux producteurs français de vélos (avec les marques Gitane et Peugeot). "On sort de deux années de crise sanitaire qui ont été très bonnes pour le vélo, et on s'attendait à une année de consolidation, avec un chiffre étale. Eh bien non, la demande n'a pas baissé", a souligné Jérôme Valentin.

Un marché à 3,6 milliards d'euros

Les vélos électriques font la joie des vélocistes, les spécialistes de la vente et de la réparation des cycles, qui en distribuent la majorité. Si les grandes enseignes sportives (Décathlon, Intersport) avaient pris du retard, elles ont connu en 2022 une croissance inédite de leurs ventes, avec des gammes bien moins chères. Bien plus chers que leurs ancêtres "musculaires", et fortement subventionnés, les VAE se sont vendus en moyenne à 1 965 euros.

Les vélos tout-chemin et les VTT électriques ont notamment connu une très forte croissance, tout comme le secteur de niche des vélos-cargos, capables de transporter des enfants, ou encore des marchandises. Au total, le marché français du cycle représente désormais 3,6 milliards d'euros, entre vélos électriques et "musculaires", maintenance et vente d'accessoires compris.

Le nombre de vélos vendus a pourtant baissé, à 2 596 199 unités (-7%), car la poussée des électriques s'est faite au détriment des vélos traditionnels (-13% de vélos vendus en 2022). Les vélos de ville "musculaires" ont également reculé après de fortes augmentations au cours des dernières années, avec une "saturation" de l'équipement des familles, et un recours plus fréquent aux vélos d'occasion (la France compterait entre 30 et 35 millions de vélos dans les caves et garages).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.