Intempéries : le trafic reste très perturbé en Occitanie

Conséquence des fortes intempéries survenues mercredi 23 octobre dans le sud de la France, le trafic SNCF reste très perturbé en région Occitanie, vendredi. Les précisions du journaliste Thomas Cuny, en duplex depuis la gare de Montpellier (Hérault).

France 3

Le trafic SNCF reste très perturbé vendredi 25 octobre, deux jours après les pluies diluviennes qui se sont abattues dans le sud de la France, mercredi. "On l'a appris auprès de la SNCF : l'axe entre Sète et Béziers, dans l'Hérault, devrait rester coupé jusqu'à début décembre minimum. C'est problématique, car cet axe permet de relier Montpellier (Hérault) à Toulouse (Haute-Garonne), Narbonne (Aude), Perpignan (Pyrénées-Orientales) et l'Espagne. Des milliers de personnes sont concernées", explique le journaliste Thomas Cuny, en duplex depuis la gare de Montpellier.

Huit navettes mises en place

"C'est un casse-tête pour la SNCF, car pour faire face à ces difficultés, il faudrait l'équivalent de 300 à 400 bus. Or pour le moment, seules huit navettes ont été mises en place et sont souvent bondées. La SNCF invite donc les voyageurs à anticiper leur voyage en trouvant d'autres modes de transport ou à reporter leurs déplacements", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux trains stationnés en gare de Toulouse Matabiau (Haute-Garonne) le 20 octobre 2019, au troisième jour d\'un mouvement social des cheminots qui font valoir leur droit de retrait, après un accident dans les Ardennes.
Deux trains stationnés en gare de Toulouse Matabiau (Haute-Garonne) le 20 octobre 2019, au troisième jour d'un mouvement social des cheminots qui font valoir leur droit de retrait, après un accident dans les Ardennes. (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)