VIDEO. Réforme de la SNCF : pour Olivier Besancenot, "on est tous les cheminots de quelqu'un"

Invité d'"On n'est pas couché" sur France 2, le porte-parole du NPA a dénoncé la méthode employée selon lui par le gouvernement pour réformer l'entreprise publique.

FRANCE2

"Le poison de la division, ça marche mais mortel. Ne tombez pas dans le poison de la division." Voici l'avertissement lancé par Olivier Besancenot, vendredi 3 mars au soir, sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché" sur France 2. Le porte-parole du NPA a dénoncé la méthode employée selon lui par le gouvernement pour réformer la SNCF. Il a notamment fustigé la volonté de l'exécutif de vouloir faire disparaître le statut de cheminot.

"On est tous les cheminots de quelqu'un d'autre à ce jeu-là", a argumenté l'ancien candidat à la présidentielle. "Si en tant que travailleur, salarié, chômeur ou retraité, tu commences à penser qu'un autre travailleur, simplement parce qu'il a un acquis social que tu n'as pas, tu penses que c'est un privilégié, alors n'oublie jamais qu'en retour, tu vas avoir le même discours qui va te concerner dans pas longtemps."

"Ne venez pas pleurer si vous êtes tout seul"

Le leader anticapitaliste a poursuivi sa démonstration : "On peut se dire ça : 'Moi je vais pas bouger un petit doigt pour les cheminots parce que je n'ai rien à voir avec leur statut. Je vais pas bouger pour les enseignants parce qu'ils ont trop de vacances. Je vais pas bouger pour les chômeurs parce qu'il y a des abus. Les étudiants, ils pourraient faire un petit effort avec les 5 euros d'APL'. Le jour où vous allez être attaqué par une mesure, venez pas pleurer si vous êtes tout seul." Et Olivier Besancenot de conclure : "Qu'on gagne ou pas cette bataille, elle mérite d'être menée."

Olivier Besancenot, porte-parole du NPA, le 3 mars 2018 dans \"On n\'est pas couché\" sur France 2.
Olivier Besancenot, porte-parole du NPA, le 3 mars 2018 dans "On n'est pas couché" sur France 2. (FRANCE 2)