Trains, avions... enquête sur le grand flou de la tarification

Billets de train, billets d'avion, les prix varient parfois sur un même trajet en l'espace de quelques minutes. France 2 mène l'enquête sur le grand flou de la tarification dans les transports.

FRANCE 2

Dans le TGV entre Paris et Lyon ce matin, il y a près d'une vingtaine de voyageurs dans une même voiture, et presque autant de prix différents. 45 euros la place pour l'un, 97 euros pour un autre, et même jusqu'à 102 euros pour un troisième passager. Pourquoi de telles différences pour un même voyage? Trains, bus, avions... pour fixer leurs prix, les transporteurs utilisent les mêmes règles. La première est celle de la période : les tarifs varient selon les jours de la semaine. Un Paris-Strasbourg en TGV en plein après-midi coûte 43 euros le lundi, et 102 euros à la même heure le vendredi.

La demande et la concurrence, deux critères clés pour fixer les prix

Sur une même journée également, les tarifs changent selon l'heure. Le mercredi par exemple, un billet coûte 57 euros à 6h35 et 79 euros à 10h55. Car ce qui détermine le prix d'un billet, c'est avant tout la demande. Plus il y a de demande, plus c'est cher. Anticiper la demande, c'est le travail de ces analystes d'une compagnie de bus. Grâce à des milliers de données informatiques, ils affinent heure par heure les tarifs. Pour déterminer la hausse de leurs tarifs, les analystes ont un autre critère : les prix de la concurrence pour un même trajet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Billets de train, billets d\'avion, les prix varient parfois sur un même trajet en l\'espace de quelques minutes. France 2 mène l\'enquête sur le grand flou de la tarification dans les transports.
Billets de train, billets d'avion, les prix varient parfois sur un même trajet en l'espace de quelques minutes. France 2 mène l'enquête sur le grand flou de la tarification dans les transports. (FRANCE 2)