SNCF : comment limiter l'envolée des prix ?

Publié
SNCF : comment limiter l'envolée des prix ?
Article rédigé par
O. Poncelet, A. Guin, J. Van Hove, S. Cardon, M. Birden, M. Barrois, F. Pairaud, N. Jauson - franceinfo
France Télévisions
Face à une facture d’énergie en hausse, la SNCF a décidé d’augmenter ses prix, vendredi 18 novembre. Le gouvernement avait demandé un bouclier tarifaire à ce sujet. À quoi faut-il s’attendre ?

À partir du 10 janvier, les prix des billets de train vont coûter plus chers de 5% en moyenne. "Pour le service qui est rendu, avec des retards, toujours des problèmes, 5% d’augmentation d’un coup, je trouve que c’est énorme", juge une voyageuse. La SNCF se défend et assure que l’augmentation reste faible par rapport à l’augmentation de ses coûts "de l’ordre de 13% l’an prochain", selon Christophe Fanichet, président de SNCF voyageurs. 

Des échanges plus chers 

Les tarifs ne vont pas tous augmenter car la SNCF veut conserver ses prix les plus bas. Ainsi, les billets TGV Inoui, OUIGO, carte avantage, les abonnements jeunes ou seniors resteront au même prix. En revanche, les billets pros, les trajets Intercités et les billets de dernière minute vont être augmentés. De plus, les échanges devront désormais se faire six jours avant et coûteront 19 euros au lieu de 15 euros auparavant. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.