SNCF : 3000 voyageurs bloqués dans le sud à cause d'un incendie

Le trafic ferroviaire a repris dans le sud du pays après que 3000 voyageurs sont restés bloqués dans les gares de Marseille (Bouches-du-Rhône), de Toulon (Var) et Nice (Alpes-Maritimes).

FRANCE 3

C'est la ruée gare Saint-Charles, à Marseille (Bouches-du-Rhône). Le tout premier TGV en direction de Nice (Alpes-Martitimes) vient d'être annoncé. Ces voyageurs ont vécu une nuit de galère. 3000 d'entre eux sont restés bloqués toute la nuit dans les gares de Marseille, Toulon (Var), et Nice. Le dialogue entre le personnel de la SNCF et les voyageurs a parfois été tendu. Pour un retour à la normale, la SNCF a pourtant mobilisé jusqu'à 300 agents.

Incendie à Aubagne

Tout est parti de cet incendie qui s'est déclaré hier soir aux portes d'Aubagne (Bouches-du-Rhône). 240 hectares ont été ravagés. Les flammes menaçaient des habitations à Carnoux-en-Provence, et il a fallu évacuer habitants et vacanciers. Ce matin, les habitants sont rentrés chez eux et constatent l'ampleur des dégâts. Finalement en début d'après-midi, les trains circulaient à nouveau, mais au ralenti, dans la zone dévastée par les flammes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le trafic ferroviaire a été interrompu plus de 15 heures dans le sud-est de la France à cause d\'un incendie à Aubagne (Bouches-du-Rhône), les 19 et 20 août 2017. (Photo d\'illustration)
Le trafic ferroviaire a été interrompu plus de 15 heures dans le sud-est de la France à cause d'un incendie à Aubagne (Bouches-du-Rhône), les 19 et 20 août 2017. (Photo d'illustration) (MAXPPP)