Cet article date de plus de deux ans.

Réforme des retraites : le siège de la CFDT envahi par des grévistes CGT et SUD-Rail

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Réforme des retraites : le siège de la CFDT envahi par des grévistes CGT et SUD-Rail
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Une trentaine de personnes, en grève contre la réforme des retraites, qui se sont introduites au siège de la CFDT à Paris vendredi 17 janvier. Le leader du syndicat a qualifié cette action de "violente".

Malgré l'opposition des salariés, quelques dizaines de grévistes de la RATP et de la SNCF se sont introduits par surprise dans les locaux de la CFDT vendredi 17 janvier. Des salariés et des délégués syndicaux CGT et SUD-Rail ont pénétré à l'intérieur du bâtiment en présence de la police. Une intrusion inadmissible pour Laurent Berger. "Ils ont agressé verbalement et physiquement des salariés de la CFDT", a écrit sur Twitter le leader du syndicat.

Plainte déposée lundi

De leur côté, les grévistes nient toute violence et revendiquent le droit de s'adresser directement à Laurent Berger. "La grève appartient aux grévistes, elle n'appartient pas à une confédération syndicale, et encore moins à un bureaucrate syndical comme Laurent Berger, qui a plus l'habitude des salons feutrés de Matignon et de l'Élysée que des piquets de grève", estime Anasse Kazib, délégué syndical SUD-Rail. Les responsables syndicaux CGT, SUD-Rail et FO condamnent ce type d'actions. La CFDT a annoncé qu'elle portera plainte lundi 20 janvier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.