Cet article date de plus d'un an.

Guillaume Pepy : le patron de la SNCF passe la main

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Guillaume Pepy : le patron de la SNCF passe la main
france 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une page se tourne à la SNCF. Vendredi 1er novembre, après onze ans à la tête de la SNCF, Guillaume Pepy va passer la main. Les partisans comme les détracteurs s'accordent sur un point : jamais un patron de la SNCF n'aura autant changé l'entreprise.

Pendant ses onze années à la tête de la SNCF, Guillaume Pepy a plusieurs fois expliqué que l'entreprise ferroviaire était comme une armoire normande, grande et lourde, qu'on ne peut bouger qu'avec une extrême précision. La force de ce patron était de maîtriser toutes les subtilités sur le dialogue social. Il a parfois été ferme sur la grève dans son entreprise, comme il y a quelques jours : "La loi n'a pas été respectée, et moi mon travail à la SNCF est d'assurer la continuité du service public et que les lois sont bien appliquées", disait-il au micro de franceinfo. 

Une longue pause pour le patron

Mais Guillaume Pepy était aussi bienveillant avec les cheminots : "On est dans une période de SNCF bashing et de cheminots bashing, et j'en ai assez !", disait-il sur Europe 1. Le désormais ex-patron de la SNCF veut maintenant prendre du recul : une longue pause, comme il le dit lui-même. Ces derniers mois, il a multiplié les voyages à l'étranger : peut-être une reconversion à l'international à venir ? 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.