VIDÉO. RATP / SNCF : 60% des deux millions de personnes qui ont demandé à être remboursés l'ont été, selon Valérie Pécresse

Selon la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, le remboursement devrait coûter quelque 200 millions d'euros.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, explique vendredi 14 février sur franceinfo qu'elle s'est "battue comme une lionne" pour obtenir le remboursement par la RATP et la SNCF des voyageurs qui ont subi la grève dans les transports en décembre. Selon elle, "deux millions de personnes ont demandé le remboursement et déjà 60 % de ces deux millions de personnes ont été remboursées".

Je me suis battue comme une lionne pour obtenir ce remboursement parce qu'effectivement, la RATP, la SNCF pouvait le juger injuste puisque certains de leurs cadres ont remplacé les conducteurs et se sont donné un mal de chien pour que des trains circulent, des métros circulent.

Valérie Pécresse

à franceinfo

Selon elle, ce remboursement "était nécessaire pour marquer de la considération aux voyageurs qui ont subi une galère effroyable pendant un mois, un mois et demi, selon les lignes", a-t-il estimé. Victime de son succès, le site mondedommagementnavigo.com a été "embolisé" dans les premiers temps, selon Valérie Pécresse, mais "il n'a pas sauté". Au départ, "il y avait 50 demandes par seconde", a-t-elle précisé.

"Ce qui est exceptionnel, c'est l'affluence de demandes, se félicite Valérie Pécresse. Cela montre que quelque part, les voyageurs veulent être considérés comme des clients à part entière et ils trouvent que ce geste de remboursement était nécessaire", a-t-elle estimé. Un remboursement qui devrait coûter "autour 200 millions d'euros", car "il y aura plus 2 millions de voyageurs à la fin", selon Valérie Pécresse.

La présidente de la région Ile-de-France, était invitée sur franceinfo vendredi 14 février.
La présidente de la région Ile-de-France, était invitée sur franceinfo vendredi 14 février. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)