VIDEO. Grève à la SNCF : "La CGT va proposer de poursuivre le mouvement début juillet", annonce Philippe Martinez

Le secrétaire général de la CGT estime que "le compte n'y est pas" et va proposer mardi après-midi à l'intersyndicale de poursuivre le mouvement de grève à la SNCF. 

RADIO FRANCE / FRANCE INFO

Interrogé sur la grève contre la réforme de la SNCF, entamée depuis début avril, Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, a dit souhaiter que le mouvement se poursuive au-delà du 28 juin, confirmant ainsi les propos du secrétaire national de la CGT-Cheminots, Laurent Brun"La CGT va proposer de poursuivre le mouvement début juillet car le compte n'y est pas", a annoncé mardi 19 juin Philippe Martinez. "Ça va se discuter cet après-midi", a-t-il ajouté. 

Les dates en attente

Le numéro un de la CGT n'a pas indiqué la période de grève qu'il va proposer en fin d'après-midi à l'intersyndicale lors d'une réunion prévue à 18 heures, ne confirmant pas les dates des 2, 6 et 7 juillet avancées dans la presse. Selon Philippe Martinez, de nombreux "problèmes posés" sont encore sur la table. Au-delà de la réforme, a-t-il déclaré, "la question de la convention collective nationale est un problème essentiel". Le patron de la CGT a également cité "l'avenir des petites lignes" et celui du "fret"

La poursuite de la grève, en période de départs en vacances, pourrait-elle fâcher les clients de la SNCF ? "Ce que défendent les cheminots, ce sont les usagers. Nous, on défend l'avenir. Depuis trois mois, on entend parler de prise d'otages, ça devait être le bazar pour le bac, or, hier, j'ai cru comprendre que tout s'est bien passé. Donc, il faut arrêter avec ça", a répondu Philippe Martinez.

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, invité mardi 19 mai 2018 de franceinfo.
Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, invité mardi 19 mai 2018 de franceinfo. (RADIO FRANCE / FRANCE INFO)