Transport : le statut des conducteurs de train en Corse

La grève de la SNCF ne touche pas l'île de Beauté. Aucune perturbation du trafic n'est à prévoir en Corse, une exception.

Voir la vidéo
france 2

Sur les 230 kilomètres de voies ferrées corses, il n'y a aucune annulation et aucun retard de train. Très loin du mouvement social sur le continent, les voyageurs de l'île embarquent sans problème dans les gares. Si les conducteurs de train corses ne font pas grève, c'est qu'ils ne travaillent pas pour la SNCF. Ils travaillent pour une société semi-privée : les Chemins de fer de la Corse (CFC). Ils ne bénéficient donc pas du statut de cheminot, mais d'un statut spécifique.

Une gestion efficace

Les conducteurs de train corses ont la quasi-garantie d'emploi à vie et des augmentations de salaire presque automatiques. Ils n'ont pas la retraite entre 52 et 57 ans comme à la SNCF, pour eux c'est 62 ans. Pas question donc en Corse de se joindre au mouvement des cheminots SNCF. Les lignes corses ne sont plus gérées par la SNCF depuis 2012. Beaucoup de passagers constatent depuis une amélioration. Le trafic est en forte hausse. De 700 000 passagers en 2012 à 1 175 000 l'an dernier. Un équilibre financier que l'on doit tout de même à une large subvention de la collectivité corse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration Complément d\'enquête du 12 avril 2018
Illustration Complément d'enquête du 12 avril 2018 (GUIZIOU FRANCK / HEMIS.FR / HEMIS.FR)