SNCF : les cheminots appelés aux urnes

Le "vote-action" proposé par les syndicats aux cheminots, sous l'impulsion de la CGT,  est un quitte ou double pour le mouvement. Fin de cette consultation lundi prochain.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Voici la question posée à tous les cheminots : "Etes-vous pour ou contre le pacte ferroviaire porté par le gouvernement ?" A partir d'aujourd'hui et jusqu'au 21 mai, tous les cheminots actifs et tous les personnels des comités d'entreprise pourront déposer leur bulletin dans des urnes fixes placées dans les assemblées générales. Il y aura aussi des urnes mobiles pour les non-grévistes. Cette consultation interne est organisée par les syndicats.

Aucune légitimité pour la direction

Pour l'intersyndicale, ce vote vise à relancer le mouvement de grève qui s'essouffle. "On est plutôt dans la mobilisation traditionnelle avec les assemblées générales qui se réunissent et les cheminots qui décident, par l'action, par la grève, d'essayer de se faire entendre et de contrer ce qui doit l'être, en l'occurence refuser ce projet ferroviaire", explique le secrétaire général de Force Ouvrière, Pascal Pavageau, dans les "4 Vérités". La direction de la SNCF a prévenu qu'elle n'accorderait aucune légitimité à ce vote. Le projet de réforme ferroviaire, adoptée en première lecture par l'Assemblée nationale, sera examinée au Sénat à partir du 29 mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les cheminots de la SNCF mènent une grève en pointillés depuis début avril.
Les cheminots de la SNCF mènent une grève en pointillés depuis début avril. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)