Cet article date de plus de quatre ans.

SNCF : le taux de grévistes tombe à 13,97%, le plus bas niveau depuis début avril, selon la direction

Les cheminots ont entamé ce lundi leur 23e jour de grève. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des cheminots grévistes manifestent à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 24 mai 2018. (GERARD BOTTINO / CROWDSPARK / AFP)

La grève à la SNCF s'érode. Le taux de grévistes est tombé, lundi 28 mai, à 13,97%, soit le plus bas niveau depuis début avril, a annoncé la direction. Pour la deuxième fois, le taux des conducteurs en grève tombe sous la barre des 50%, s'élevant à 49,8% lundi, précise la direction dans un communiqué. En ce 23e jour de grève, 40,9% des contrôleurs et 20,4% des aiguilleurs sont en grève. Le précédent taux global de grévistes le plus bas, en milieu de matinée et en semaine, avait été enregistré mercredi 23 mai, à 14,22%.

Dans la matinée, le patron de la compagnie ferroviaire, Guillaume Pepy, avait jugé qu'il n'était "pas imaginable" que la grève se poursuive durant les vacances d'été. "Personne parmi les Français ne supporterait que la grève morde sur les grandes vacances et je pense que les cheminots eux-mêmes, qui sont des gens responsables, n'ont pas du tout envie de gâcher les vacances des Français", avait-il déclaré. Le mouvement de grève en pointillé, qui dure depuis deux mois, est prévu jusqu'à la fin du mois de juin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grève à la SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.