SNCF : le taux de grévistes continue de baisser, il est de 17,45% au début du cinquième épisode

C'est la deuxième fois que ce taux tombe sous les 20%, comme lors du précédent épisode de mobilisation.

Des cheminots en grève manifestent à Paris, le 23 mars 2018.
Des cheminots en grève manifestent à Paris, le 23 mars 2018. (MAXPPP)

La mobilisation continue de baisser à la SNCF. Au premier jour du cinquième épisode du mouvement social, le taux de grévistes est de 17,45%, annonce la direction, lundi 23 avril. Soit moins d'un salarié sur cinq. C'est la deuxième fois que ce taux tombe sous la barre des 20% : il était de 19,8% lors du dernier épisode de grève, mercredi 18 avril. En comparaison, le taux de grévistes était de 33,9% mardi 3 avril, au premier jour de la mobilisation.

La mobilisation est néanmoins toujours forte parmi les conducteurs, dont 62,6% sont en grève, lundi. Parmi les autres personnels indispensables à la circulation des trains, il y a aussi 48,7% de grévistes chez les contrôleurs et 24,4% chez les aiguilleurs. Tous ces chiffres sont en baisse par rapport aux taux enregistrés lors de la dernière grève mercredi, selon la SNCF.