Cet article date de plus de trois ans.

SNCF : le bras de fer se poursuit

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
SNCF : le bras de fer se poursuit
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que le cinquième épisode de la grève perlée à la SNCF a démarré dans la soirée du dimanche 22 avril, le président de la République a répété dans une interview accordée à la télévision américaine qu'il comptait mener à bien la réforme de la compagnie.

Si la mobilisation des grévistes est en train de s'essouffler selon la direction de la SNCF, les syndicats, de leur côté, se déclarent toujours aussi déterminés, affirmant qu'une poursuite du mouvement jusqu'au mois d'août était envisagée. Dimanche 22 avril, le président de la compagnie, Guillaume Pepy, a affirmé que "la grève s'érode lentement" et que "les voyageurs en ont tout simplement assez". De son côté, le leader de la CGT Philippe Martinez a déclaré que de telles déclarations avaient déjà été faites par la direction de la SNCF la semaine dernière, sans qu'il n'y ait de démobilisation de la part des grévistes.

Emmanuel Macron ne compte pas reculer

Avant de s'envoler pour Washington pour une visite aux Etats-Unis, Emmanuel Macron a accordé à la chaîne de télévision américaine Fox News une interview dans laquelle il a tenu à réaffirmer sa volonté d'aller au bout de sa volonté de réformer la compagnie ferroviaire. "Nous allons poursuivre ce programme de modernisation jusqu'au bout", a-t-il déclaré, ajoutant qu'il n'y avait "aucune chance" pour qu'il plie face au mouvement de grève.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.