SNCF : la CGT Cheminots va proposer à l'intersyndicale de nouvelles dates de grève après le mois de juin

De son côté, la CFDT appelle à suspendre le mouvement sur les TER et les RER pendant les épreuves du bac, les 18 et 22 juin.

Des cheminots défilent sous la bannière de la CGT lors d\'une manifestation à Lyon le 12 juin 2018, 29e jour de la grève par épisodes à la SNCF.
Des cheminots défilent sous la bannière de la CGT lors d'une manifestation à Lyon le 12 juin 2018, 29e jour de la grève par épisodes à la SNCF. (JEFF PACHOUD / AFP)

La grève par épisodes à la SCNF va-t-elle se poursuivre en juillet et en août ? La CGT Cheminots a annoncé, mardi 12 juin, qu'elle allait proposer "de nouvelles dates de mobilisation au-delà du 28 juin", le dernier jour de grève annoncé jusqu'ici. Elle fera cette proposition à ses partenaires lors d'une réunion de l'intersyndicale, mercredi à 14h30.

La CGT Cheminots, premier syndicat de la SNCF, fait cette annonce dans un communiqué titré : "On continue". Elle explique espérer qu'une réunion tripartite syndicats-patronat-gouvernement prévue vendredi, pour discuter de la convention collective du secteur ferroviaire, soit "le début de véritables négociations pour répondre aux revendications des cheminots" et qu'elle "doit donc avoir des suites". Ce n'est pas le point de vue de la ministre des Transports, Elisabeth Borne, qui l'avait qualifiée "d'ultime table ronde tripartite".

Deux journées du bac concernées par la grève

Mardi marquait le 29e jour de grève à la SNCF depuis le début de ce mouvement, le 3 avril. La CGT Cheminots, Unsa ferroviaire et CFDT Cheminots avaient alors établi un calendrier de grève par épisodes, dont la dernière séquence est fixée les 27 et 28 juin. SUD-Rail, le troisième syndicat de la SNCF, avait pour sa part lancé une grève illimitée.

A contre-courant, la CFDT Cheminots a appelé mardi à suspendre la grève pendant les épreuves du bac dans "les trains du quotidien", les TER et RER, afin de "faciliter les déplacements" des candidats. Deux jours de grève sont prévus pendant les épreuves du bac : les 18 et 22 juin. Mais le quatrième syndicat de la SNCF a peu de chances de convaincre ses partenaires : le secrétaire général de l'Unsa ferroviaire a déploré "une méthode" susceptible de "faire éclater l'unité syndicale", et souhaite donc maintenir la grève ces deux jours-là.

Mercredi 13 juin sera aussi une journée de grève. La SNCF prévoit de faire circuler deux TGV sur trois et trois Transilien sur cinq, ainsi qu'un TER sur deux, de même qu'un Intercités sur deux en moyenne. A l'international, il y aura trois trains sur cinq, précise la SNCF.