Réforme des retraites : une nouvelle journée de mobilisation décisive

La journée de mobilisation générale contre la réforme des retraites, mardi 17 décembre, sera le point d'orgue d'une semaine qui s'annonce décisive pour le gouvernement et les syndicats. Quelles sont les marges de manoeuvre de négociation en vue d'une éventuelle sortie de crise ?

France 2

Édouard Philippe, Laurent Berger, Philippe Martinez... Pour chacun d'entre eux, c'est une semaine capitale qui se profile. Au cœur de la bataille autour de la réforme des retraites, la mobilisation générale de mardi 17 décembre, est dans tous les esprits. Sera-t-elle un succès ? Y aura-t-il plus ou moins de monde que le 5 décembre dernier ? "Vous allez voir mardi qu'il va y avoir encore plus de monde en grève et plus de monde dans la rue", a assuré Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT.

L'âge pivot au cœur des négociations

En l'occurrence, depuis le 5 décembre, un syndicat s'est ajouté au mouvement, la CFDT. Un élément important du rapport de force entre les syndicats et l'exécutif, alors que les négociations pourraient reprendre en milieu de semaine, avec au cœur des discussions, l'âge d'équilibre, aussi appelé âge pivot, dont la CFDT avait fait sa ligne rouge. "Le gouvernement doit accepter de retirer l'âge d'équilibre. Un point, c'est tout", a déclaré dimanche 15 décembre Laurent Berger, secrétaire général du syndicat. Soucieux de ramener vers lui les syndicats réformistes, le gouvernement semble désormais envoyer des signaux d'ouverture. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des milliers de personnes défilent dans Paris contre la réforme des retraites, le 10 décembre 2019.
Des milliers de personnes défilent dans Paris contre la réforme des retraites, le 10 décembre 2019. (UGO PADOVANI / HANS LUCAS / AFP)