Réforme des retraites : trêve ou grève des syndicats ?

Vendredi 20 décembre le taux de grévistes à la SNCF était à la baisse. La journaliste de France 2 Justine Weyl est en duplex à la gare de Lyon pour faire le point sur la situation.

FRANCE 2

Vendredi 20 décembre, le taux de grévistes SNCF est en baisse. "9,5% en ce 16e jour de grèves. Pour les conducteurs le taux tombe même à 58,3%, bien loin des 85% du premier jour de cette grève. La mobilisation faiblit, donc par nécessité économique, pour certains la perte de salaire atteint déjà plusieurs centaines d'euros. Par choix, pour d'autres, ils suivent les recommandations de leurs dirigeants syndicaux. Celui de l'Unsa, appelait hier soir à une trêve le temps des fêtes, c'est la position également de Laurent Berger à la CFDT", explique la journaliste Justine Weyl.

L'Unsa ferroviaire ne représente que 7,5% des conducteurs et contrôleurs

Après la CGT-Cheminots, Sud-Rail et tous les autres syndicats, les cheminots de la CFDT sont les derniers à avoir donné leur position et annoncent qu'ils continueront leurs actions pendant les fêtes. Pour l'heure, l'Unsa ferroviaire est le seul syndicat qui appelle à interrompre le mouvement, mais sa consigne pourrait ne pas être respectée. L'Unsa ferroviaire ne représente que 7,5% des conducteurs et contrôleurs, et surtout à l'intérieur même de la formation de nombreuses branches régionales s'opposent à la trêve.

Le JT
Les autres sujets du JT
Laurent Berger, le patron de la CFDT, quitte Matignon (Paris), le 19 décembre 2019.
Laurent Berger, le patron de la CFDT, quitte Matignon (Paris), le 19 décembre 2019. (MARTIN BUREAU / AFP)