Grève SNCF : opération séduction sur l'autoroute

Dans le Bas-Rhin, des cheminots en grève ont pris possession d'un péage afin de faire passer passer gratuitement les automobilistes sur l'autoroute, dans la matinée du 3 mai. Mais l'opération séduction a parfois du mal à convaincre.

France 2

D'un geste, ils lèvent les barrières. Dès sept heures du matin, dans le Bas-Rhin, des automobilistes ont eu la bonne surprise de voir des cheminots en grève prendre possession d'un péage et faire passer les voitures gratuitement. Pendant deux heures, à l'heure où tout le monde va travailler, une cinquantaine de grévistes ont essayé de convaincre les potentiels usagers du bien fondé de leur mouvement.

Convaincre l'opinion

L'opération s'avère parfois difficile, il faut convaincre en quelques secondes. Au contraire, certains automobilistes ne prennent même pas la peine de s'arrêter. C'est la deuxième fois que l'intersyndicale organise ce type d'action dans un lieu qui ne doit rien au hasard, une autoroute, qui "appartient à une société privée pour faire des bénéfices", selon un syndicaliste qui y voit le reflet du sort de la SNCF. Les cheminots envisagent déjà d'autres actions en faveur des usagers afin de séduire l'opinion et de faire durer le mouvement le plus longtemps possible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un quai de la gare Saint-Charles de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 3 avril 2018, au début de la mobilisation contre la réforme de la SNCF. 
Un quai de la gare Saint-Charles de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 3 avril 2018, au début de la mobilisation contre la réforme de la SNCF.  (BERTRAND LANGLOIS / AFP)