Grève SNCF : les usagers toujours dans la galère

Devant des trains annulés à cause de la grève des agents de maintenance des TGV Atlantique, les voyageurs ont dû trouver d'autres moyens, dont les bus qui ont vu leurs prix flamber.

France 2

La grève des agents de la SNCF qui perturbe le trafic des TGV Atlantique a eu plusieurs conséquences pour les voyageurs. En plus de devoir trouver un autre moyen de transport, ils ont souvent eu la mauvaise surprise d'observer des prix de bus bien plus élevés que d'habitude. La situation du côté des grévistes ne semble pas devoir s'améliorer. Souvent, les usagers essaient de monter dans l'un des rares TGV en circulation, même s'ils sont affichés complets.

34% des TGV en circulation

"Je n'ai pas vraiment un autre moyen d'aller à Angers (Maine-et-Loire). Je resterai debout ou dans les escaliers", explique Marie, qui parviendra à monter dans un train. D'autres n'auront pas cette chance. 34% des TGV étaient en circulation sur le réseau Atlantique mardi 29 octobre. Aucun train ne circulait entre Paris et Brest (Finistère). Côté bus, certains voyageurs ont dû payer un billet à 99 euros pour un aller simple.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV à la gare Montparnasse, le 8 avril 2018, à Paris.
Un TGV à la gare Montparnasse, le 8 avril 2018, à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)