Cet article date de plus de quatre ans.

Grève SNCF : l'épreuve du retour

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
SNCF : l'épreuve du retour
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Ca mardi 3 avril a été éprouvant nerveusement, et parfois physiquement pour de nombreux usagers. Et la journée n'est pas terminée, le retour à la maison s'annonce compliqué.

Des cris, des bousculades, les rares trains qui rejoignent la banlieue parisienne ce mardi 3 avril au soir sont pris d'assaut par des usagers exaspérés. Gare Saint-Lazare, ils sont des centaines les yeux rivés sur les écrans d'information, à attendre un train qui pourra les ramener chez eux. Et lorsqu'une rame est enfin annoncée, "ça va être horrible, il y a trop de monde et on va se faire écraser".

"Y en a marre des grèves !"

C'est la ruée sur les quais. Objectif ? Pouvoir embarquer, malgré des conditions à bord spartiates. "Il ne faut pas dire que tout va bien c'est pas vrai, y en a marre des grèves !". Même pagaille un peu plus loin gare Montparnasse : des trains au compte-goutte, et des voyageurs qui ont dû s'organiser. "J'ai quitté plus tôt mon travail pour pouvoir rentrer et éviter de rentrer très tard", témoigne un usager. Avec la grève des trains, le trafic sur les autoroutes d'Ile-de-France était encore très dense ce soir, et s'annonce tout aussi compliqué demain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.