Grève SNCF : après un mois de perturbations, les usagers sont divisés

Les usagers de la SNCF ont appris à gérer leur quotidien en tenant compte de la grève des cheminots, qui dure désormais depuis un mois.

FRANCE 2

Un mois, déjà. Un mois qu'épisodiquement les cheminots sont en grève dans toute la France et que le trafic est perturbé avec une intensité variable. Partout en France, les usagers semblent avoir appris à vivre avec le désagrément. À Nice (Alpes-Maritimes), 3 trains circulent au lieu de 9 à l'heure de pointe sur un axe particulièrement fréquenté, les usagers notent malgré tout une légère amélioration du trafic. À l'échelle nationale, 29.8% de grévistes sont annoncés. Malgré les vacances scolaires, les quais sont remplis et les rares trains sont pris d'assaut.

Trafic perturbé dans le nord de la France

Dans les Hauts-de-France aussi, la mobilisation est grande. En plus des trains annulés, on constate de nombreux retards à la gare de Lille (Nord). Certains usagers sont excédés. Alors que les négociations entre le gouvernement et les syndicats se poursuivent, les revendications des cheminots divisent toujours l'opinion. Si la grève venait à durer, certains voyageurs envisagent déjà de délaisser les quais de gare. Au 13e jour de mobilisation, la grève semble s'être intégrée au quotidien des usagers qui s'attendent à une autre journée difficile demain, vendredi 4 mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une employée de la SNCF aide une voyageuse à la gare de Lyon, à Paris, le 13 avril 2018, jour de grève au sein du groupe.
Une employée de la SNCF aide une voyageuse à la gare de Lyon, à Paris, le 13 avril 2018, jour de grève au sein du groupe. (DAVID SEYER / AFP)