Grève du 5 décembre : à quoi doit-on concrètement s'attendre ?

Le front syndical contre la réforme des retraites gagne du terrain. De la SNCF à la RATP en passant par EDF sans oublier les policiers, la liste des entreprises en grève s'allonge.

france 3

Un jeudi noir. La journée du jeudi 5 décembre s'annonce cauchemardesque pour les usagers. D'après nos informations, la SNCF et la RATP prévoient d'ores et déjà un nombre de trains extrêmement limité en circulation. Les métros, tramways, RER ou encore TGV seront impactés. Les transports devraient être à l'arrêt ou presque. Les Parisiens ont déjà pris leurs dispositions. "Je vais voir comment on fait ce jour-là, je vais me débrouiller, sinon j'irai en skate à mon boulot", relativise un usager à la gare Montparnasse, dans le 15e arrondissement de Paris.

Certains commissariats resteront fermés

Un chef d'entreprise qui se déplace fréquemment entre Bordeaux (Gironde) et Paris dormira sur place. "Comme tout le monde, on a notre système D. On a un copain, un cousin, un voisin etc. Je vais trouver", affirme-t-il, optimiste. Le secteur des transports ne sera pas le seul en grève. EDF ou encore la police a décidé d'emboiter le pas à la SNCF et à la RATP. Une grève qui se symbolisera également par la fermeture de certains commissariats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voyageurs entrent dans un RER D le 13 septembre 2019, alors que des syndicats ont appelé à la grève ce jour-là.
Des voyageurs entrent dans un RER D le 13 septembre 2019, alors que des syndicats ont appelé à la grève ce jour-là. (SAMUEL BOIVIN / NURPHOTO/AFP)