Grève des contrôleurs de la SNCF : 60% des TGV et Intercités annulés dimanche

Le mouvement a été aussi suivi que samedi, a affirmé un porte-parole de la SNCF à l'AFP.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un train à la gare Matabiau de Toulouse (Haute-Garonne), le 2 décembre 2022. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

La grève des contrôleurs de la SNCF se poursuit. Au total, comme samedi, 60% des TGV et Intercités sont annulés dimanche 4 décembre, a confirmé un porte-parole de la SNCF à l'AFP, en raison du mouvement lancé par un collectif de contrôleurs. Ces derniers réclament une meilleure reconnaissance de leur statut. Les presque 10 000 chefs de bord occupent une fonction essentielle en matière de sécurité de la circulation et des voyageurs. Sans eux, les trains ne peuvent pas circuler.

> > Grèves à la SNCF : vacances scolaires, Noël, jour de l'An... A quoi faut-il s'attendre en décembre ?

La direction de la SNCF a annoncé vendredi que de "nouvelles rencontres" auraient lieu la semaine prochaine avec les organisations syndicales et les contrôleurs. Les syndicats Unsa-Ferroviaire, SUD-Rail, CFDT-Cheminots et FO-Cheminots ont apporté leur appui au mouvement, et déposé un préavis de grève pour les week-ends de Noël et du Nouvel An, afin de faire pression sur la SNCF.

"On fera le maximum pour qu'il n'y ait pas de grève à Noël", a toutefois promis Nicolas Limon, l'un des fondateurs du Collectif national ASCT (CNA), lancé en septembre sur Facebook en dehors de tout cadre syndical et qui compte aujourd'hui près de 3 000 membres. Il a affirmé vendredi à l'AFP que "plus de 80%" des contrôleurs seraient en grève durant le week-end, avec une reprise progressive envisagée lundi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grève à la SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.