EELV rappelle son hostilité à la retraite à points du gouvernement

Sandra Regol, secrétaire nationale adjoint d'Europe Écologie-Les Verts, est l'invitée politique du 23h de franceinfo dimanche 29 décembre.

franceinfo

Le soutien des Verts à la grève contre la réforme des retraites est plein et entier "parce qu'on a une population qui a été largement martyrisée (APL, retraites, assurance chômage) et en plus d'altérer le présent, le gouvernement veut altérer l'avenir de la population. Or, si la France a été très forte, c'était de sa solidarité liée aux retraites. C'est ce qui nous permet d'être un des rares pays où nos aînés ne sont pas très pauvres et obligés de travailler", explique Sandra Regol (EELV).

Des cheminots "courageux"

"Je comprends et je salue le courage qu'il faut aux cheminots notamment pour continuer cette grève pour eux et pour tous les Français. Ce ne sont pas les salariés précaires qui peuvent le faire et pourtant ce seront eux les premières victimes du projet de réforme", déclare la secrétaire nationale adjointe du parti écologiste.

"EELV est hostile à cette retraite à points qui pousse à travailler de plus en plus tard. Si le déficit public existe, c'est surtout parce qu'on a supprimé un grand nombre de fonctionnaires. Quand on supprime des actifs, forcément il n'y a plus assez de personnes pour payer la retraite", conclut Sandra Regol.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sandra Regol (EELV)
Sandra Regol (EELV) (FRANCEINFO)