Cet article date de plus d'un an.

Bas-Rhin : un TGV déraille à cause d'un glissement de terrain

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Glissement de terrain : un TGV déraille
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un TGV Strasbourg-Paris a déraillé jeudi 5 mars au matin faisant 22 blessés. Le conducteur est aussi sérieusement touché. L'accident a été provoqué par un gros glissement de terrain.

L'avant de la motrice est arraché et le train qui reliait Strasbourg (Bas-Rhin) à Paris est sorti des rails jeudi 5 mars. Un éboulement en bordure de voie est à l'origine de l'accident : il a fait dérailler les cinq premières voitures du train. Il est presque 8 heures du matin lorsque le TGV heurte plusieurs tonnes de terre décrochées du talus. Lancé à plus de 270 km/h, l'accident est inévitable.

Le pronostic vital du conducteur n'est pas engagé

Après la collision, le train mettra plusieurs secondes à s'immobiliser. Des cailloux projetés sur les vitres causent d'importants dégâts. "On a senti une bonne secousse, le train allait dans les graviers et commençait à se pencher. L'arrêt a été assez long", explique un passager. 22 personnes sont blessées dont le conducteur, hospitalisé dans un état grave. Son pronostic vital n'est pas engagé. Le bilan aurait pu être plus lourd si le train s'était couché. La SNCF, qui a ouvert une enquête interne, affirme que le conducteur a eu le temps de déclencher le freinage d'urgence.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.