Accident mortel du TGV Est en 2015 : le parquet de Paris requiert un procès pour la SNCF, SNCF Réseau et Systra

Cet accident ferroviaire avait fait 11 morts et 22 blessés. La décision finale sur la tenue d'un procès revient désormais aux juges d'instruction. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'accident ferroviaire d'Eckwersheim (Bas-Rhin) le 14 novembre 2015 a fait 11 morts. (FREDERICK FLORIN / AFP)

Le parquet de Paris a requis un procès devant le tribunal correctionnel pour la SNCF, SNCF Réseau et Systra, ainsi que trois employés de ces entreprises, pour les chefs d'homicides involontaires et blessures involontaires, près de six ans après l'accident mortel d'un TGV Est à Eckwersheim dans le Bas-Rhin, a appris vendredi 3 septembre franceinfo auprès du parquet.

Le 14 novembre 2015, 11 personnes sont mortes et 42 ont été blessées dans le déraillement d'une rame d'essai d'un TGV, près de Strasbourg, qui devait tester le dernier tronçon de la nouvelle ligne à grande vitesse. Le train roulait à plus de 240 km/h au lieu des 176 km/h requis.

La SNCF a été mise en examen deux ans plus tard ainsi que ses filiales Systra, commanditaire des essais, et SNCF réseau, gestionnaire des voies, ainsi que trois employés.

Les juges d'instruction doivent maintenant rendre leur décision sur la tenue ou non d'un procès.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.