Cet article date de plus de six ans.

Sécurité routière : baisse de 11% du nombre de morts sur les routes en mars

le nombre de morts sur les routes françaises a diminué de 11% au mois de mars, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Une baisse "encourageante" a estimé le ministre, après une année 2014 marquée par une augmentation du nombre de tués, une première en 12 ans, qui s'est poursuivie sur janvier-février.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La baisse de 11% du nombre de morts sur les routes en mars tranche dans un contexte de relâchement des conducteurs © Maxppp)

Le ministre de l'Intérieur profite de son déplacement sur le thème de la sécurité routière pour rendre public des chiffres qui tranchent avec une sinistre tendance, insistante depuis un an. Au mois de mars, le nombre de morts sur les routes a diminuer de 11%. Un résultat jugé "encourageant " par Bernard Cazeneuve, mais un résultat qui demande à être confirmé et n'inverse pas la courbe à lui seul.

Hausse des tués en 2014

L'année 2014 a en effet été marquée par une hausse du nombre de tués sur les routes, une première après douze ans de baisse continue. Et les mois de janvier et février n'ont pas amélioré les choses. Face à ce constat, Bernard Cazeneuve a annoncé vendredi une série de mesures, certaines déjà dévoilées, pour tenter de retrouver une trajectoire plus favorable. La plus emblématique porte sur l'interdiction des kits piétons au volant.

Dans un contexte général de relâchement sur les routes, Bernard Cazeneuve a annoncé une série de mesures en faveur de la sécurité routière. La réaction de Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes
écouter
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.