Taxe carbone : la Cour des comptes demande son augmentation

La Cour des comptes a indiqué, mercredi 18 septembre, que la hausse de la taxe carbone serait une mesure à même de faire entrer la France dans les critères de l'accord de Paris sur le climat.

FRANCE 2

Alors que chacun y va de sa proposition afin de faire baisser les prix des carburants, la Cour des comptes propose de les faire grimper, en ajoutant la taxe carbone. Une mesure qui fâche, et qui avait été à l'origine de la colère des "gilets jaunes". Mais elle est censée faire entrer la France dans les clous de l'accord de Paris sur le climat. Elle préconise même de l'élargir au transport maritime ou aérien.

"Il faut qu'on pense un peu à l'avenir"

"Ou alors il faut arrêter de prendre des engagements", a ironisé Didier Migaud, président de la Cour des comptes. "Ou alors il n'y a pas d'urgence climatique, il n'y a pas de problème", a-t-il déclaré devant les députés mercredi 18 septembre. "J'ai ma fille qui est dans la voiture, je pense à elle et il faut qu'on pense un peu à l'avenir. Alors voilà, effectivement, s'il faut payer un peu plus cher l'essence, pourquoi pas", tranche un automobiliste de Rennes (Ille-et-Vilaine). Du côté des élus, la mesure n'est pas bien accueillie.

Le JT
Les autres sujets du JT
La taxe carbone est l\'instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effets de serre, estime le Fonds monétaire international dans un rapport publié le 3 mai 2019.
La taxe carbone est l'instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effets de serre, estime le Fonds monétaire international dans un rapport publié le 3 mai 2019. (JEAN-LUC FLEMAL / BELGA / AFP)