Savoie : une "gilet jaune" morte sur un barrage à Pont-de-Beauvoisin

En duplex depuis Pont-de-Beauvoisin (Savoie), où une manifestante est décédée, percutée par une automobiliste, le journaliste Denis Sébastien fait le point sur la manifestation des "gilets jaunes" qui continue sur place malgré le drame survenu samedi 17 novembre au matin.

FRANCE 2

Une "gilet jaune" de 63 ans est décédée samedi 17 novembre au matin après avoir été renversée par une automobiliste qui a tenté de forcer le barrage. Les "gilets jaunes" ont toutefois décidé de poursuivre le mouvement sur place. "Cela peut paraître surprenant, mais ils ont décidé unanimement de continuer leur mouvement, de continuer d'exprimer leur colère. Certains nous ont même dit que c'était une façon de rendre hommage à cette femme de 63 ans", indique le journaliste Denis Sébastien, en duplex sur place.

La conductrice placée en garde à vue

"C'est une dame qui habitait tout près d'ici, à 500 mètres. On nous a expliqué qu'elle avait l'intention au départ de se rendre à la manifestation de Chambéry (Savoie), elle ne savait pas qu'il y avait une action sur sa commune. En voyant le rassemblement, elle a décidé de se joindre aux manifestants. Pour ce qui est de l'automobiliste, elle a été hospitalisée en état de choc et n'a pas encore pu être interrogée. Elle a été placée en garde à vue", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant brandit un fumigène, le 17 novembre 2018, à Haulchin, près de Valenciennes, dans le Nord, lors d\'une manifestation des \"gilets jaunes\".
Un manifestant brandit un fumigène, le 17 novembre 2018, à Haulchin, près de Valenciennes, dans le Nord, lors d'une manifestation des "gilets jaunes". (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)