Cet article date de plus de deux ans.

"Gilets jaunes" : le jour d'après à Lorient

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
"Gilets jaunes" : le jour d'après à Lorient
Article rédigé par
France Télévisions

Les "gilets jaunes" avaient jusqu'à présent le soutien d'une majorité des Français. Pour poursuivre leur mouvement, ils espèrent être rejoints par d'autres manifestants. Reportage à Lorient dans le Morbihan.

Au petit matin du dimanche 18 novembre, ils ne sont plus qu'une poignée à l'entrée de Lorient dans le Morbihan. Certains ont passé la nuit sur un rond-point bloqués par 2 000 "gilets jaunes" dans la journée du 17 novembre, et les meneurs s'organisent pour que le mouvement dure. Des relèves sont prévues et les manifestants comptent sur le soutien des routiers et des agriculteurs. Pour Philippe Dupont, boucher, c'est sur la longueur que le mouvement se joue. Tout au long de la journée, les "gilets jaunes" filtrent les voitures. L'ambiance est bon enfant, mais le message reste vindicatif.

Pour certains, le gouvernement ne cédera pas

Dans le centre-ville de Lorient, pas l'ombre d'un blocage. Au marché, les équipes de France 3 ont rencontré des supporters du mouvement, mais le dimanche reste sacré, "priorité à la famille" lance une cliente. Certains estiment que les "gilets jaunes" se trompent de cible et "embêtent les citoyens sur la route". D'autres laissent entendre que le gouvernement ne cédera pas et notamment sur le prix des carburants. À Lorient, l'appel au rassemblement est reconduit pour lundi 19 novembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prix des carburants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.