"Gilets jaunes" : La Réunion au ralenti

À La Réunion, le mouvement des "gilets jaunes" continue de paralyser l’île. Le couvre-feu a été maintenu jusqu'à dimanche 25 novembre. Le tourisme est lourdement impacté.

FRANCE 3

Ils devaient embarquer à bord d'un prestigieux bateau de croisière à destination de l’île Maurice. Mais le port est bloqué, et ces 150 passagers ont du passer la nuit à l'aéroport de Saint-Denis, sur l’île de La Réunion, certains à même le sol. Malgré un début de vacances compliqué, ils sont nombreux à garder le sourire. "J'ai l'impression que j'ai trente ans de moins, et que je suis encore en camping", explique une vacancière, amusée.

Un rassemblement prévu devant la préfecture de l’île

Partout sur l’île, de très nombreux marchés sont restés fermés. Quelques rares maraîchers tentent d'écouler leurs produits, pour ne rien jeter. Une aubaine pour les familles même si le prix et la qualité laissent à désirer. Les frigos sont vides chez les particuliers comme chez les restaurateurs. Le restaurant Le Rolland Garros de Saint-Denis a perdu 50% de son chiffre d'affaires depuis le début du couvre-feu, et le week-end semble tout aussi compliqué. Une délégation de "gilets jaunes", dans l'après-midi de vendredi 23 novembre, a pu rencontrer le préfet pour lui présenter ses revendications. Un rassemblement, samedi 24 novembre, est prévu devant la préfecture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un restaurant McDonald\'s a été incendié dans la nuit du 20 novembre au 21 novembre 2018 en marge d\'un mouvement de \"gilets jaunes\", au Port (La Réunion).
Un restaurant McDonald's a été incendié dans la nuit du 20 novembre au 21 novembre 2018 en marge d'un mouvement de "gilets jaunes", au Port (La Réunion). (RICHARD BOUHET / AFP)