Face à l'augmentation des tarifs réglementés du gaz, "il y a tout intérêt à faire jouer la concurrence"

Plus de quatre millions de ménages sont concernés par la flambée des prix de gros du gaz sur les marchés. Nicolas Mouchnino, chargé de mission énergie à l'UFC-Que Choisir, insiste sur l'intérêt de faire jouer la concurrence.

 Les prix du gaz s\'envolent depuis le début de l\'année.
 Les prix du gaz s'envolent depuis le début de l'année. (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)

Près de 6% de hausse

"Pour un ménage qui est au tarif réglementé de vente chez Engie, il y a tout intérêt à faire jouer la concurrence", a indiqué ce jeudi matin sur franceinfo Nicolas Mouchnino, chargé de mission énergie à l'UFC-Que Choisir. En effet, en ce 1er novembre, le prix des tarifs réglementés du gaz grimpe fortement, de 5,79% en moyenne. Plus de quatre millions de ménages sont concernés par cette flambée des prix de gros du gaz sur les marchés.

180 euros d'économie

D'après Nicolas Mouchnino, il est plus pertinent de souscrire à une offre alternative : "Si l'on regarde les meilleures offres aujourd'hui sur le marché, un ménage qui est au chauffage au gaz, qui a à peu près 17 000 kWh de consommation, explique-t-il, peut faire jusqu'à 180 euros d'économie sur sa facture !"

Faire jouer la concurrence

Et ce par le biais de démarches facilitées. "Sachant qu'en plus, le changement de fournisseur est gratuit, la démarche est simple puisque c'est le nouveau fournisseur qui fait toutes les démarches pour vous, il n'y a qu'à donner votre index de consommation. Donc là, il y a tout intérêt aujourd'hui à faire jouer la concurrence entre les différentes offres car il y a un gain important", a expliqué le chargé de mission énergie à l'UFC-Que Choisir.